Le conseil d’état préfère ignorer les compétences locales que de s’engager pour un avenir sans pesticides

Un article publié aujourd’hui dans ArcInfo dans lequel je réagis à un postulat visant à initier une réflexion cantonale sur les pesticides de synthèse. La proposition est d’étudier la faisabilité de la mise en place de mesures réduisant leur usage ou, tout simplement, de les interdire. La proposition des verts est excellente, la prise de position du conseil d’état est incompréhensible….  espérons que le vote du grand conseil sera favorable!

capture d_écran 2019-01-22 à 09.03.13

Uncategorized

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: